Que se passerait-il si la Terre arrêtait de tourner ?

Une question de Maria

Que se passerait-il si la Terre arrêtait de tourner ?

Une excellente projection :

Bonjour.

Ce serait le pire des scénario pour l’espèce humaine. Probablement pas pour la Terre car elle en aura encore pour 5 milliards d’année d’existence devant elle. Et il est certain que la nature terrestre évoluera et s’adaptera à ce phénomène extrême.

Dans ce cas cauchemardesque, notre petite planète bleue est coincée sur son axe de rotation, présentant de ce fait toujours la même face au Soleil. Les raisons de cet incident demeurent inconnues mais nous en feront fi.

Si la Terre devait s’arrêter donc, la première des manifestations serait la disparition de l’alternance des jours. Puis des grands courants atmosphériques et océaniques. Ensuite, sans surprise, se serait un changement des conditions climatiques : en l’absence de transfert thermique, la face éclairée commencerait à chauffer tandis que la partie à l’ombre gèlerait. Avec le temps, chacune des faces se remodelerait en dépit des latitudes : l’une deviendrait tropicale, voire pire, et l’autre un gigantesque désert de glace inhospitalier. Il en résulterait une baisse considérable du niveau des océans au profit d’une banquise monstrueuse. A la frontière de ces deux « mondes », se manifesteraient une zone météo très instable avec des tempêtes et des ouragans gigantesques, fruits des énormes différences de températures et de pression régnant d’une face à l’autre.

Le prix pour les êtres vivants dont l’homme serait considérable. Surtout pour l’homme. En effet, avec les flux migratoires d’une face à une autre et la disponibilité des continents épargnés, des conflits risqueraient d’apparaître. On peut espérer que la baisse des eaux laissent de grands territoires vierges à conquérir pour caser tout le monde. Car dans tous les cas il s’agit de reloger et nourrir au moins la moitié de l’Humanité ! Au pire, plus de la moitié si l’Asie devait plonger dans le noir éternel.
Les créatures marines seraient plus à plaindre que celles terrestres, obligées de trouver une place dans un milieu aquatique de plus en plus restreint. Toutes les autres devront partager ce qui reste de vivable.

Une autre conséquence plus grave pourrait émerger : l’arrêt pur et simple du magnétisme terrestre. Sous nos pieds, au plus près du noyau solide se trouve du fer liquide. C’est ce fer, conducteur, mis en mouvement par des convection thermiques et, probablement, par la rotation de la Terre, qui est responsable du champ magnétique terrestre. Une bénédiction des dieux quand on sait qu’en l’absence la surface de notre planète serait tout bonnement grillée par les vents solaires. Une protection donc vitale autant pour la planète que pour les organismes y vivant.
Toutefois, il est difficile de prédire le comportement du magnétisme terrestre car certains mécanismes de sa formation demeurent encore mystérieux. Sinon, les survivants devront se terrer en profondeur sous la roche….

La tectonique des plaques est peut être la dernière pièce du puzzle.
Le puissant tremblement de terre au Chili a raccourci les jours de quelques microsecondes et modifier l’axe de la Terre de 3 cm. Ceci est un exemple récent de ce que peut provoquer la tectonique des plaques sur la rotation de la Terre. Et inversement, la rotation joue-t’-elle sur la tectonique ? Probablement, la vitesse de rotation doit modifier le comportement des plaques mais à quel point ?
Je ne suis pas expert pour pouvoir répondre à ces questions et donc de dire si l’arrêt rotationnel terrestre a une influence quelconque sur la tectonique, les volcans ou toutes autres activités géologiques.

Si tu es curieux voici le lien vers un article intéressant intitulé : Théories apocalyptiques et effets de marées

Propulsé par Yahoo! Q&R

Tagged As: , , , , ,