Sécurité des piscines : la mise aux normes est obligatoire par Dominique André-Chaigneau

Note éditoriale de l’article : Sécurité des piscines : la mise aux normes est obligatoire par Dominique André-Chaigneau

La sécurité des enfants passe avant tout lorsque l’on possède chez-soi une piscine, aussi petite soit-elle.

Oui, un accident est trop vite arrivé, la Presse sait nous le rappeler.

Pour éviter ces tragédies qui déchirent de nombreuses familles chaque année, il y a des solutions de sécurisation des piscines.

Dominique André-Chaigneau fait le point dans cet article sur la mise aux normes obligatoire et les offres pour sécuriser les piscines.

A lire si vous envisagez d’en faire construire une ou tout simplement de mieux sécuriser celle que vous possédez déjà.

Sécurité des piscines : la mise aux normes est obligatoire par Dominique André-Chaigneau

Si depuis le 1e janvier 2004, toutes les nouvelles piscines doivent être équipées d’un système de sécurité labellisé NF, à partir de janvier 2006, toutes les piscines qui ont été construites avant le décret d’application de la loi devront elles aussi être équipées d’un dispositif de sécurité. La non application de la loi expose le contrevenant à une amende de 45 000 euros.

Les installations concernées sont les piscines privées à usage individuel ou collectif dont le bassin est enterré ou semi-enterré.

Les piscines situées dans un bâtiment, ainsi que celles posées sur le sol, gonflables ou démontables ne sont pas concernées par cette remise aux normes.

Les principaux dispositifs de sécurité :

Il existe sur le marché actuellement une gamme étendue de propositions pour être en règle avec la loi.

Les prix sont très fluctuants selon les équipements : de quelques centaines d’euros à plus de 40 000 euros pour les installations téléscopiques visant à couvrir les piscines été comme hiver.

– Les barrières : Construites de façon à pouvoir empêcher le passage d’enfants de moins de 5 ans par enjambement, escalade ou par ouverture des moyens d’accès. Elles doivent être d’une hauteur d’au moins 1,10 m, robustes et solidement fixées au sol, munies d’un portillon d’accès de sécurité.

– Les alarmes : Il en existe deux sortes, les détecteurs de chute à capteur immergé et les barrières infra-rouges.

– Les couvertures : Rigides ou semi-rigides, elles doivent empêcher l’immersion involontaires d’un enfant de moins de 5 ans.

– Les abris : Comme les barrières, les abris doivent être construits pour éviter l’intrusion d’un enfant de moins de 5 ans par enjambement, escalade ou par ouverture des moyens d’accès.

Sachant que la loi oblige tous les particuliers et les professionnels loueurs à se mettre aux normes, mieux vaut anticiper !

En effet, les équipements sont actuellement difficiles à trouver, la demande est aujourd’hui plus forte que l’offre.

De http://www.Contenus-en-stock.com

Contenus-en-stock.com propose des articles gratuits ou à prix unique modique pour enrichir vos réalisations print et web.

Source: http://www.contenulibre.com/128-securite_a_domicile

Tagged As: , , ,