Comment stimuler votre cerveau en 3 semaines par Didier Pénissard

Note éditoriale d l’article : Comment stimuler votre cerveau en 3 semaines par Didier Pénissard

Passionnant article – comme je les aime – pour dynamiser, booster son cerveau avec quelques exercices simples à mettre en place.

Didier Pénissard vous propose de stimuler votre cerveau en utilisant des trucs qu’il sort de ce qu’il appelle « la nouvelle science des exercices du cerveau ».

Son approche est de réussir à vous sortir d’une sorte d’automatisme de fonctionnement qui est ancré en vous-même pour dynamiser votre cerveau.

Tout se base sur des éléments qui font partie de votre rythme quotidien ce qui rend les exercices plus accessible.

A découvrir absolument.

Comme cette bible du développement personnel, si vous avez deux minutes !

Comment stimuler votre cerveau en 3 semaines par Didier Pénissard

Bonne nouvelle pour vous, car ceci n’est pas (plus) une fatalité.

Depuis quelques années, la recherche sur le cerveau donne des « pistes » sérieuses qui avancentà grands pas.

Vous m’objecterez sans doute que le viellissement lié à l’âge en est la cause pricipale.

Et bien pas vraiment !

2 neurophysiologistes, Lawrence Katzet Manning Rubin ont développé une « panoplie » de techniques mentales très efficaces.

Vous pensez que c’est difficile, fastidieux ?

Non, rien de tout cela !

Vous allez voir que ces »trucs » ne vous demandent pas de temps de perdu.

Quelle est la « nouvelle science » des exercices du cerveau ou « brain gym » ?

Cette méthode à une réelle efficacité sur le dynamisme de votre cerveau.

Voici 7 exercices qui vont avoir un effet dans 3 semaines.

Le principe de base est que nous avons tous un désir naturel à créer des associations mentales avec toutes situation qui nous arrivent.

Vous entendez une musique, vous l’associez avec un évènement précédent. Peut-être est-ce le souvenir d’un moment heureux (ou malheureux).

Peut-être encore, l’associez-vous avec une première « rencontre amoureuse », un bon repas dans un restaurant, que sais-je …?!

Ce processus se rencontre avec un simple mot.

Si je me présente à vous et que je vous dise : « NUAGE », votre cerveau peut très bien se représenter immédiatement une image mentale d’un nuage dans le ciel.

Mais, ce n’est pas certain car vous l’évocation du mot nuage vous fait peut-être penser à un doux coton moelleux dans lequel vous aimeriez baigner quelques instants.

Bref, votre cerveau « fabrique » en permanence des associations qui lui permette de stocker et de mettre en mémoire ce qui vous arrive.

Néanmoins, le cerveau ne se limite pas à produire ces associations d’idées pour les mémoriser.

Il créé ces associations de façon quasi automatique avec le temps.

Comment cela se produit-il ?

En réalité, le cerveau est capable de créer de nouvelles associations d’idées. Mieux !

Il ne possède point de limite pour cela. Or, c’est à ce niveau que le problème se pose quant à la « limitation » de nos ressources cérébrales.

En fait, par nos modes de vie, nous ne permettons pas suffisamment à notre cerveau d’negendrer de nouvelles expériences.

Nous vivons en mode automatique, si je peux m’exprimer ainsi.

Il existe bien des méthodes qui sont actuellement présentées à grands renforts publicitaires pour stimuler et entrainer notre cerveau.

L’avantage est que les exercices produisent une réelle stimulation qui fût évaluée scientifiquement comme efficace à moyen terme.

En revanche, l’inconvénient est que beaucoup d’acquéreur de ces « programmes d’entrainement cérébraux » sont souvent tombés aux oubliettes après la « découverte ludique » de ce type de produits.

Je veux parler ici d’un autre mode d’exercice qui ont un « énorme » avantage. Pourquoi ?

Tout simplement car il s’intègre dans les activités de la vie quotidienne.

Comment créer de nouvelles connexions nerveuses !

Comprenez qu’il est réellement possible de créer de nouvelles voies neurologiques, même avec l’avancement dans l’âge.

Certe, le vieillissement est la cause principale de pertes de nos cellules cérébrales.

Et je ne parle pas des maladies qui causent la dégénérescence cérébrale.

Toutefois, celui ou celle qui appliquera avec régularité ces moyens, se verra doté(e) d’un « réservoir de voies neurologiques » nouveau qui peuvent très bien l’aider en cas d’accident ou maladie associées à ce type de pathologie.

Le principe est que vous circuits nerveux et vos cellules cérébrales (neurones) sont comme des « branches d’arbres ».

Quand vous faites un geste répétitif, que vous reproduisez tous les jours la même action (comme vous coiffer, vous savonner, ranger vos chaussures, etc…), votre cerveau à créé une « branche » neurologique.

Avec le temps, vous n’avez plus besoin de « réfléchir » pour faire ces gestes quotidiens.

Ils sont devenu des automatismes. Parfois c’est même très avantageux quand nous devons freiner avec sa voiture ou encore d’effectuer un geste à son travail.

En revanche, il y a un inconvénient majeur. C’est la limitation de nos « branches nerveuses ». La bonne nouvelle est que nous pouvons agir sur cet état de fait. Comment ? En changeant nous-même nos « petites habitudes volontairement.

Partez du principe que nous perdons chaque jour des cellules nerveuses.

Mais, il est possible de recréer de nouvelles voies nerveuses en les activant par des tâches spécifiques qui vont entrainer une forme « d’engrais », qui vont provoquer à terme un développement de nouvelles « pousses » de branches neurologiques.

En quelques semaines, les cellules de votre cerveau sont plus actives et mobilisent des moyens plus importants ce qui permet à votre cerveau de rester plus longtemps en bonne santé.

Il s’agit d’une approche différente des méthodes de stimulations cérébrales par la logique et autres « devinettes ».

Au contraire, le brain gym utilise les activités de votre vie quotidienne comme « outil » de développement cérébral.

Comment fonctionne notre cerveau ?

Pensez que lorsque vous êtes devant un repas de crudité par exemple, vous employez comme sens la vue (couleur des crudités, vision des formes des aliments…), le toucher (contact avec la fourchette et le couteau), le goût (la saveur de chaque aliment), etc…

C’est un ensemble associé de sensations que vous vivez à ce moment là. Ce phénomène se reproduit dans chaque situation.

En réalité, on ne « vibre » pas avec un sens à la fois, mais au contraire c’est un « mixage » parfait de toutes les fonctions des « sens » qui se produit quand on savoure une salade crudités pour ne parler que de cet exemple.

Partons de notre exemple précédent, la salade de crudités.

Vous « savez » déjà comment toutes ces associations de sensations seront perçues AVANT de les goûter réellement.

Mais, supposons que maintenant, c’est à dire juste avant de consommer ce plat, vous décidiez de changer mentalement (volontairement) l’idée de cette association.

Par exemple, vous associez la saveur supposée des carottes rapées avec un un fruit sucré.

Vous noterez que c’est déjà plus rare comme association. Et bien faites-le ainsi avec plein d’autres aliments.

En faisant ainsi, vous « piégez » votre cerveau qui s’est mis en « mode automatique » dès qu’il a vue la salade de crudités.

Il se préparait à utiliser les voies neurologiques connues, alors qu’en réalité, vous lui avez imposé une association d’idée complètement inattendue – la carotte rapée et le fruit sucré -.

Remarquez que ce n’est qu’une simple expérience mentale.

Mais d’un point de vue cérébrale vous avez sollicité une nouvelle « branche neurologique » par cette association d’idée complètement nouvelle.

Vous pouvez reproduire cela à l’infini.

Un autre exemple avec les aliments !

Le matin dès votre réveil, vous associez sans doute avant de préparer votre café (ou thé …) l’avant-gôut de cette boisson.

Votre SAIT par l’association d’idée produite quelle saveur à le café avec un sucre par exemple.

Cependant, changez cette situation en associant pendant quelques secondes le goût du café avec… de la vanille…

C’est un changement de perspective qui engendre immédiatement une nouvelle association d’idée complètement nouvelle.

Une branche nerveuse est en train de « pousser ».

Didier Pénissard

Voici une vidéo que je viens de préparer qui va vous montrer toutes les possibilités de stimuler votre cerveau par des gestes quotidien.

Pour visionner la vidéo qui vous présente 7 exercices pour dynamiser votre cerveau, cliquez ici :
http://www.developpement-personnel-club.com/article-20653743.html

Source: http://www.contenulibre.com/64-exercice

Tagged As: , ,